Le monuments remarquables
De part sa situation géoraphique, Arreau a toujours été un centre administratif et économique important. Siège de la judicature des Quatre-Vallées jusqu’au 16e siècle, puis siège de lieutenance jusqu’en 1789, Arreau était aussi siège d’archiprêtré. Carrefour économique des Vallées d’Aure et du Louron, attirant même les paysans Aragonais, ses foires et marchés, l’artisanat drapier du XVIe au XVIIe siècles, l’avénement du tourisme thermal au XIXe siècle puis l’arrivée du chemin de fer en 1897 octroient à Arreau ce patrimoine exceptionnel, unique dans les Hautes-Pyrénées.
Les monuments historiques classés

  Maison des Lys
Après que la famille Passarieu eut donné à l'Eglise "la maison natale" de Saint-Exupère (XVe siècle), elle acquit des lettres de noblesse et déplaça son activité de négoce du quartier Saint-Exupère vers la "Grande Rue" d'Arreau où fut édifiée la Maison des Lys. Cette magnifique maison gothique a été construite à la fin du XVIe siècle. On remarque en façade le marbre gris finement sculpté, les deux étages en encorbellement et les colombages ornés de lys.
• Monument historique classé.

  Chapelle Saint-Exupère
Fleuron de l'Art religieux des Pyrénées, la chapelle Saint-Exupère doit son nom à ce paysan d'Arreau qui devint le sixième évêque de Toulouse.
Son œuvre politique s'allie avec son œuvre hospitalière. Il créa les hôpitaux de l'Hôtel-Dieu et de la Grave à Toulouse. A Arreau, le sanctuaire primitif, enfoui lors d'une crue de la Neste du Louron, est remplacé par cette chapelle au porche roman (X-XIIe siècles). Le clocher octogonal et la nef (XVIe siècle) aux arcatures gothiques sont d'une structure exceptionnelle.
• Monument historique classé.

Les monuments historiques inscrits

  Eglise Notre-Dame
L'Eglise paroissiale au chevet roman possède un clocher en forme de tour carrée aux fonctions défensives.
Elle fut dédiée à Sainte-Catherine jusqu'au XVIIIe siècle. A cette époque, la construction d'un rétable à l'éloge de l'Assomption de la Vierge (atelier Ferrère) la consacra à Notre-Dame.
En 1844 fut ouvert dans le clocher, le portail monumental.
L'Eglise abrite une splendide Piéta du XVIe siècle.
• Monument historique inscrit.

  Château des Nestes
L'architecture du Château rappelle dix siècles de l'histoire de la Vallée d'Aure. Bâti sur l'enceinte qui clôturait le quartier de la Neste du Louron, il servait de protection au sanctuaire voisin dédié à Saint-Exupère. Cet édifice militaire et hospitalier faisait office de commanderie. Il prend le nom du Château Camou ("terre d'eau") du fait de l'humidité des lieux.
Sa tour centrale surmontée d'un clocheton en bois (XIXe siècle) servit d'observatoire astronomique familial.
• Monument historique inscrit.

  Ecole Saint-Exupère
Attenante à l’entrée de la chapelle, cet édifice a été bâti (d’après la tradition) à l’emplacement de la maison natale de Saint-Exupère. Il est daté de 1554 par l’inscription du linteau de la porte. Dès son origine, il eut une vocation scolaire. Il est signalé comme école déjà en 1602. En 1866, en très mauvais état, la commune décide de le restaurer et de le transformer en hospice.
Le projet ne verra jamais le jour.
• Monument historique inscrit.

Le patrimoine remarquable

Le coeur historique
La rue principale (Grande Rue), les quartiers Saint-Exupère, du Calvaire, de la Coutellerie, de Bon Rencontre et de Garian constituent le cœur historique d’Arreau. Il est composé de constructions des XVIe, XVIIe, XVIIIe siècles, mais le majorité des habitations datent du XIXe siècle.
Citons en particulier :

  Mairie-halle
L'ensemble mairie-halle a été construit en 1932 sur l'ancienne halle en bois datant du XVIe siècle. Le rez-de-chaussée est
occupé par la halle, destinée à abriter le marché hebdomadaire du jeudi, l'étage par les services administratifs de la mairie. Les murs extérieurs sont décorés par de faux pans de bois reprenant le style de nombreuses maisons auroises.
Un clocheton avec petit toit surmonte l'édifice et abrite une horloge à 3 faces.
• Monument patrimoine remarquable.

  Château de Ségure
Le château est dominé par une tour carrée du XVIe siècle construite sur le roc et correspondant probablement au donjon du XIIe siècle. En front de Neste, le bâtiment à croisillons de bois et armoiries martelées comprenait une salle d'armes au rez-de-chaussée et une salle de police au premier étage.
A la veille de la Révolution, Louis Hector, dernier descendant des de Ségure, entra chez les mousquetaires du Roi et se battit en Bohème, en Italie et au Portugal. Il mourut dans les jaules espagnoles.
• Monument patrimoine remarquable.    


  Chapelle Notre-Dame-Du-Bon-Rencontre
Elle est située sur l’ancienne route royale et fût construite en 1761.
• Monument patrimoine remarquable.


  Chapelle Saint-Michel de Garian
D’origine romane, le toit et le clocher-mur ont été reconstruits en 1877. Une porte au sud est ornée d’un tympan-chrisme.
• Monument patrimoine remarquable.    


  Maison Foch puis Pic-Molié
Maison de notable de type urbain construite au début du XIXe siècle, elle a appartenu a Dominique Foch (grand-père
du maréchal Foch). Elle est remarquable par sa façade en front de Neste comportant une galerie soutenue par huit colonnes
de marbre rose.
• Monument patrimoine remarquable.    


  Maison Laguens
Aujourd’hui dite "Maison Bourdage", elle date du XVIIe siècle et fût remaniée au XIXe par l’ajout d’un étage.
Sa façade est composée partiellement de pierre marbrière rose.
Elle a été restaurée en 2011.
• Monument patrimoine remarquable.


  Maison Ducuing-Forgue
Cette grande demeure de notable date de 1760.
Elle abrite une pharmacie depuis 1838. Elle est composée sur 2 étages de 9 travées de fenêtres segmentaires en pierre marbrière de Grézian et d’une porte monumentale surmontée d’armoiries reutilisées datant de 1630.
• Monument patrimoine remarquable.    


  Maison Féraud
Cette demeure datant du début du XIXe siècle est liée à l’histoire de cette ancienne famille Féraud. Jean fut député à la Convention et François préfet des Hautes-Pyrénées et député au XIXe siècle.
Cette grosse demeure de notable est constituée de 2 bâtiments, l’un de 5 travées, l’autre de 10 travées.
L’élévation sud se distingue par son décor de charpente et de menuiserie.
• Monument patrimoine remarquable.

  Le petit patrimoine
Le Calvaire, les croix de chemins, les retables, les objets religieux, les lavoirs, les portes, les façades, les ponts… tous témoignent de ce que fut l’organisation de la ville au long des siècles forgée par la réalité de la vie quotidienne.
• Monument patrimoine remarquable.
Mairie d’Arreau - 65240 Arreau - Tél : 05 62 40 75 60 - Mail : mairie-arreau@wanadoo.fr